Contactez-nous

Skip links

Comment ne pas troubler l’enfant lors d’un divorce amiable ?

Comment ne pas troubler l’enfant lors d’un divorce amiable ?

L’enfant peut être très affecté par le divorce de ses parents. Comment respecter au mieux l’intérêt de l’enfant dans le cadre d’un divorce amiable ? Comment le protéger de la meilleure façon ?

L’intérêt de l’enfant dans un divorce

Dans une procédure de divorce, l’intérêt de l’enfant doit être au cœur de la procédure.

L’article 373-2-6 du Code civil dispose que : « Le juge du tribunal de grande instance délégué aux affaires familiales règle les questions qui lui sont soumises dans le cadre du présent chapitre en veillant spécialement à la sauvegarde des intérêts des enfants mineurs.

Le juge peut prendre les mesures permettant de garantir la continuité et l’effectivité du maintien des liens de l’enfant avec chacun de ses parents. ».

L’enfant dans un divorce amiable

Dans un divorce amiable, les époux ne passent plus devant un juge.

Les parents, avec l’aide de leurs avocats, doivent alors faire passer l’intérêt de leur enfant avant toute autre mesure découlant du divorce.

En rédigeant la convention de divorce, l’intérêt de l’enfant doit être omniprésent.

La convention de divorce va déterminer le mode de garde de l’enfant. Les parents auront le choix entre une garde au domicile de l’un d’entre eux ou une garde alternée.

Le choix va dépendre de l’intérêt de l’enfant. Ainsi, le lieu de résidence de l’enfant peut être attribué au domicile du parent le plus proche de son établissement scolaire.

L’organisation du divorce ne doit pas être trop déstabilisante dans la vie quotidienne de l’enfant.

Il faut aussi tenir compte de la personnalité de l’enfant et de celles de ses parents. Et également, de la disponibilité quotidienne des parents pour leur enfant. Ainsi, le parent dont l’emploi du temps professionnel est très prenant ou qui a des déplacements professionnels réguliers sera moins en mesure de s’occuper de son enfant tous les jours.

L’âge de l’enfant est aussi un élément important à prendre en compte.

En outre, une pension alimentaire peut être accordée au parent chez lequel vit l’enfant. Cette pension alimentaire est versée pour tenir compte des besoins de l’enfant. Chaque parent a une obligation d’entretien et d’éducation pour son enfant.

A noter : Les parents doivent faire en sorte de s’entendre au maximum pour l’intérêt de leur l’enfant. Ils doivent protéger leur enfant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Consultez notre Politique de confidentialité
Accepter